Un (petit) SoloTrip dans l’Est de la France

Un (petit) SoloTrip dans l’Est de la France

Les deux premières semaines de septembre ont été pour moi, une première expérience de voyage en solo. Avant cela, je n’avais voyagé qu’en compagnie d’amis ou de membres de ma famille.

L’idée m’es venue de visiter l’Est de la France grâce à une amie qui s’est installée à Grenoble pour ses études. Ne connaissant pas du tout cette partie de la France, j’ai décidé d’y aller mais sans vraiment savoir ce que j’y ferais. Suite à cela, j’ai fait quelques recherches et ai décidé ce que je voulais vraiment voir… S’en est suivi un petit roadtrip de Genève à Turin, en passant par les montagnes, lacs et villes françaises sur le chemin.

Mon aventure commence à Grenoble où je reste quelques jours afin de visiter la ville et les alentours. Je débute ma visite par le téléphérique ou « les oeufs », pour monter jusqu’à la Bastille, une fortification militaire du XIXe siècle au sommet du Mont Jalla, où j’admire une vue sur toute la ville. Je profite également des services de bus pour jeter un coup d’œil aux Cuves de Sassenages qui des grottes naturellement creusées dans la montagne par la fonte des neiges.

oeufs grenoble

mur grotte sassenage

riviere sassenage

 

 

 
 
 

Lire la suite Lire la suite

La photo Argentique

La photo Argentique

Mes parents étant photographes amateurs, avaient pour habitude de prendre des photos argentiques de leurs voyages (seule option à l’époque) et de développer leut photos noir & blanc eux-mêmes. En 2011, ils m’ont montré comment faire pour développer mes propres photos et en 2016, ils m’ont donné le matériel nécessaire pour que je puisse continuer seule.

Yashica Mat 124 G Camera

Depuis le début de l’année 2016, je me suis remise à la photo argentique. J’ai emprunté le vieil appareil photo de ma mère, un Yashica Mat 127 G, et j’ai commencé à prendre des photos et à mettre en place une chambre noire dans mon appartement.

Lire la suite Lire la suite

La photo instantanée avec Fujifilm

La photo instantanée avec Fujifilm

Depuis la fin des années 90, Fujifilm propose des appareils photos instantanés ressemblant fortement aux polaroïds. Depuis les années 2010, la fascination pour les photos instantanées à beaucoup augmenté et Fujifilm est maintenant un des leaders sur ce marché.

En décembre dernier, je me suis achetée le nouveau Instax Wide 300 distribué par Fujifilm afin d’essayer cette alternative moins chère à la marque Polaroïd. Bien que l’appareil photo soit assez grand, il a un design agréable et quelques fonctionnalités utiles comme le contrôle de la distance, de la luminosité et possède un flash intégré automatique.

Contrairement au vieux Polaroïds, cet appareil est beaucoup moins imprévisible et les photos sont toujours assez réussie. L’inconvénient c’est que, comme c’est moins cher, on ne passe pas autant de temps à choisir le sujet à photographier et on peut aisément se laisser emporter et utiliser un film en une journée.

Lire la suite Lire la suite

Ma passion du polaroïd

Ma passion du polaroïd

En 2009, j’ai acheté un vieux polaroïd Sun 600 à une foire aux puces dans un petit village breton près de chez mes parents. Depuis, je suis tombée sous le charme de l’art de la photographie instantanée.

La première photo que j’ai prise avec le Sun 600 est celle avec le linge séchant au soleil. Lorsque j’ai commencé à prendre des Polaroïds, il était encore assez facile de trouver des vieux films périmés mais qui marchaient encore sur internet. Cependant, les films Polaroïd n’étant plus en production, cela devenait de plus en plus difficile et j’ai dû assez rapidement me rabattre sur les films fabriqué par The Impossible Project qui est une entreprise qui essaie de recréer les films Polaroïd grâce à la rétro-ingénierie. Les nouveaux films marchent comme les anciens mais il reste encore des améliorations à faire car ils doivent être mis à l’obscurité et prennent plus de temps pour se développer…

pola_montage_1

Lire la suite Lire la suite

Réalisation du film « A Contre-courant » en stop-motion

Réalisation du film « A Contre-courant » en stop-motion

L’animation en stop-motion et l’égalité homme-femmes sont deux choses auxquelles j’accorde beaucoup d’importance dans ma vie, surtout le deuxième point. Afin de partager ces deux passions, pourquoi ne pas les mettre ensembles ?

L’année dernière, j’ai réalisé avec mes deux sœurs un premier « vrai » court-métrage en stop motion qui a pour thème principal l’égalité des sexes.

L’idée de réaliser un court-métrage d’animation nous est venues lorsque nous avons entendu parlé du concours « Ton court pour l’égalité » organisé par l’ONU Femme dans le cadre de la campagne HeForShe et l’université Paris Diderot.

header_page_toncourt

Lire la suite Lire la suite